Né en 1983 à Badara, au Burkina Faso, Aboubacar fait ses débuts de balafoniste à l’âge de sept ans, au sein de sa famille, griots considérés alors comme les meilleurs balafonistes dans la culture sambla.

Très vite, il est initié aux différents rythmes et instruments traditionnels (balafon, djembé, dundun, bara, ngoni, kora) et accompagne sa famille pour jouer lors des fêtes et des cérémonies traditionnelles (baptêmes, mariages, funérailles, fêtes traditionnelles populaires). Il développe un don particulier pour le balafon.

A l’âge de 12 ans, il s’installe à Bobo Dioulasso avec son oncle, et  intègre le groupe de ce dernier en tant que soliste balafoniste. Il rencontre d’autres artistes musiciens, se perfectionne et agrandit son savoir et son univers musical et rythmique en apprenant à jouer différents balafons : Balafon sambla, dioula (pentatonique), guinéen (diatonique) et bwamou.

Il rejoint ensuite le groupe Landaya (« La confiance » en dioula), et en 2004 intègre, en tant que soliste balafoniste, le groupe Parissi (« Solidarité Entraide » en bwamou), fondé par Harouna Dembele. Composé de 12 artistes burkinabés, Parissi symbolise le renouveau de la musique africaine et reflète les influences artistiques des diverses ethnies présentes à Bobo Dioulasso. Aboubacar Konaté y joue également le dundun, et le ngoni.

Le groupe entreprend sa première tournée au Burkina-Faso, puis se produit en Afrique (Mali, Côte d’Ivoire) et en Europe (France, Autriche, Allemagne) et sort 2 albums : « Landa » et « Benkan ». En 2009, Le groupe remporte le prestigieux trophée Lamissa Bengaly lors de la 6e édition du festival « Le Triangle du Balafon » à Sikasso au Mali.

En 2013, Aboubacar Konaté s’installe en Suisse et participe à plusieurs évènements (concerts, spectacles, animations, stages, ateliers), notamment à l’occasion du Festival Poussière du Monde à Genève, de la Fête de la musique à Genève et Lausanne, du Festival Echos Danses à Genève et aux Journées des 5 Continents à Martigny. Il collabore entre autres avec Mamadou Diabate, artiste balafoniste et fondateur du groupe Percussion Mania, en Autriche, ainsi qu’avec Louis Sanou, fondateur du groupe les 5 Frères. Il continue à jouer dans le groupe Parissi dans leurs tournées en Europe et ailleurs.

Artiste Musicien polyvalent d’exception et véritable virtuose du balafon, Aboubacar Konaté maîtrise également divers instruments traditionnels comme le djembé, le dundun et le ngoni. Son talent explose avec le balafon, qu’il maîtrise à la perfection dans toutes ses facettes.

Il dispense également des cours/ateliers de balafon en Afrique et en Europe.                                   

 

Jeudi 7 juillet - 18h30-19h30 - Rue Cité-Derrière

Vendredi 8 juillet - 18h30-19h30 - Rue Cité-Derrière