Jean-Pascal Cottier est un oiseau rare qui niche depuis plus de 20 ans dans des mondes musicaux bigarrés. Il passe beaucoup de son temps à chanter comme ténor classique, mais ne peut s’empêcher de traverser les frontières musicales pour participer à des spectacles où jazz, rock, folk ou chanson viennent se mêler.

 

Ténor classique dans les chœurs de l’Opéra de Lausanne et au Grand Théâtre de Genève, ainsi que dans de nombreux chœurs de Suisse romande, Jean-Pascal Cottier a participé à une trentaine d’opéras, à une dizaine de disques et à des tournées en Europe et au Canada. En 2005, il fait ses débuts comme soliste classique en interprétant Orphée, dans « Orphée aux enfers » d’Offenbach.

 

Dans un tout autre registre, le chanteur et guitariste fut membre de différentes formations, notamment au sein des groupes Basilic (chanson, 1980-1984) et Beau Tabou (jazz-rock, 1984-1990), et du duo Cottier-Bevilacqua (chanson, 1995-2001) avec lequel il produisit un disque, « Chroniques », en 1997. Il sort en 2005 son premier disque de chansons en solo, « Quatorze tableaux de nuit ».

 

Compositeur de musique pour la scène, il a créé des oeuvres pour le théâtre, la comédie, le ballet, ainsi que de la musique d’église.

Jean-Pascal Cottier - chant, mandole, flûte, percussion, dans la formation Poivre et Celte.

 

Photo ©Jean-Pascal Cottier

Vendredi 9 juin - 18h00-19h00 - Reels et jigs sur les pavés par Poivre et Celte avec Jean-Pascal Cottier, Raquel André et Jacques Bevilacqua | Concert - Rue Cité-Derrière