A l’âge de 10 ans il commence des cours de piano et très vite la passion de la musique se développe autour de l’écoute et de l’oreille. Autodidacte dans sa démarche, il apprend successivement la guitare et les percussions et c’est en 2012 que le monde du didgeridoo l’appelle. Toujours en quête d’apprentissage il développe son jeu avec de nombreux musiciens, essayant d’intégrer le didgeridoo à différents styles musicaux. Actif dans de nombreux événements neuchâtelois son amour de la musique le guide au gré des rencontres et du partage. 

 

Photo ©Collectif 440hz